Merci de votre présence! On se revoit dès septembre prochain. Bon été!

10 avril 2022

Dès le 22 avril, et ce pour 6 représentations, la Troupe de théâtre Les Cabotins présente la comédie policière PIÉGÉ.E.S. Parmi la distribution composée de Guillaume Bernier, Audrey Gagnon, Véronique Leduc, Nicole Ouellette et Guy Rodrigue, un nouveau comédien en sera à sa première production : Réal Poulin. Ayant participé antérieurement aux ateliers théâtres offerts par Les Cabotins et destinés aux adultes, Réal nous parle de son « parcours théâtral ». Quelques questions lui ont été posées ce propos.

Le théâtre a-t-il toujours fait partie de ta vie?

Réal : Ma première expérience de théâtre remonte à mon adolescence. Nous avions présenté un spectacle pour les enfants. J’ai ensuite rejoué dans quelques pièces à différents moments de ma vie, sans jamais chercher à en faire une activité régulière.

Pourquoi as-tu décidé de suivre les ateliers théâtres offerts par Les Cabotins?

Réal : Quand les ateliers théâtres offerts aux adultes ont commencé, je n’avais pas joué depuis mes études universitaires. C’était une occasion en or de voir si j’étais encore capable de créativité, d’écoute… de dépassement de soi. Quand on arrive vers la fin de notre vie professionnelle, je pense qu’il faut réapprendre à le faire pour soi. C’est en grande partie pour cette raison que j’ai suivi ces ateliers pendant trois ou quatre années.

Pourquoi as-tu décidé de faire le saut et jouer dans une production régulière des Cabotins?

Réal : Quand on m’a offert ce beau rôle dans PIÉGÉ.E.S, j’ai dû prendre une grande respiration avant d’accepter pour éviter de dire non tellement le sentiment d’« imposteur » était fort. Bien que les ateliers théâtres m’avaient grandement aidé à refaire confiance à ma créativité, c’était autre chose que de la présenter au grand public.

Comment te sens-tu à quelques semaines de la première de PIÉGÉ.E.S?

Réal : L’équipe est géniale et le plaisir augmente toujours avec l’approche des représentations. Et même si je sais que je me demanderai chaque soir que je jouerai pourquoi je le fais, je sais au fond de moi que ça en vaut la peine!

Ne manquez pas PIÉGÉ.E.S les 22, 23, 29 avril, 1er, 6 et 7 mai.